Non au parrainage par Puma d'équipes israéliennes dans des colonies illégales

28.09.2018

Categories: Boycott dans le sport

Voici la lettre ouverte que les clubs de football et les associations sportives palestiniens ont envoyé à Puma:

A : Bjørn Gulden, CEO de Puma

Cc : Membres du Directoire et du Conseil de Surveillance : Michael Lämmermann, Lars Sørensen, Jean-François Palus, Jean-Marc Duplaix, Béatrice Lazat, Thore Ohlsson, Bernd Illig et Martin Köppel  

10 septembre 2018

Nous vous écrivons pour demander à Puma de mettre fin à son parrainage de l'Association Israélienne de Football (IFA) en raison de sa profonde complicité dans les violations du droit international et des droits humains par Israël.

Human Rights Watch et d'autres organisations de défense des droits humains ont révélé que l'IFA parraine des matchs de football dans des colonies israéliennes illégales en Cisjordanie. Six clubs de football israéliens sont situés dans les colonies israéliennes, sur des terres palestiniennes volées, où les Palestiniens ne sont pas autorisés à entrer. Les colonies de peuplement israéliennes contribuent à de graves violations des droits humains et sont une cause directe de restrictions à la liberté de circulation des Palestiniens, à leur l'accès aux ressources naturelles et à leur capacité de construire des maisons et de mener des affaires.

L'implication de l'IFA dans les colonies illégales d'Israël a été condamnée, entre autres, par Wilfried Lemke, conseiller spécial des Nations Unies pour le sport au service du développement et de la paix, par des dizaines de membres du Parlement européen (MPE), par des groupes de la société civile et de défense des droits humains et par des personnalités du monde artistique et culturel. Malgré ces appels à niveau mondial, l'IFA a décidé de faire passer la politique avant le sport et a refusé de mettre fin à sa complicité.

En tant que principal sponsor international de l'IFA, Puma prête sa marque pour couvrir et blanchir les violations des droits humains commises par Israël, notamment contre les footballeurs palestiniens. Des joueurs palestiniens sont régulièrement attaqués, emprisonnés et tués. Ils se voient refuser la liberté de mouvement pour assister à leurs propres matches. Les stades palestiniens ont été bombardés et détruits. Israël empêche même les Palestiniens d'importer du matériel de football et de développer des installations de football.

Le parrainage de l'IFA par Puma légitime et blanchit au niveau international les colonies illégales d'Israël. La résolution 2334 (2016) du Conseil de sécurité de l'ONU dénonce les colonies israéliennes comme constituant des "violations flagrantes" du droit international. Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'Homme (HCDH) est en train de constituer une base de données sur les entreprises qui font des affaires dans ou avec les colonies de peuplement illégales d'Israël, ce qui constitue une mesure pratique de responsabilisation des entreprises complices. Le parrainage de Puma par l'IFA le placerait sur cette liste sur la base des critères de sélection. De plus, votre parrainage de l'IFA, une entité qui opère dans les colonies, rend Puma complice et peut l'exposer à des campagnes de boycott menées par les consommateurs dans le monde arabe et dans le monde entier.

Conformément à votre Code éthique, Puma s'engage en faveur des droits humains et entend agir en tant qu'entreprise socialement responsable partout où elle opère.

Nous vous exhortons à respecter votre code d'éthique en retirant votre soutien à la Fédération israélienne de football (IFA) jusqu'à ce qu'elle mette fin à son implication dans les graves violations du droit international et des droits de l'homme commises par Israël contre les Palestiniens.

 

Vous trouverez la liste de signatures à jour sur le site suivant :
https://bdsmovement.net/news/more-200-palestinian-sports-clubs-urge-puma-end-sponsorship-israeli-teams-illegal-settlements

Source : BDS France

Retour

© BDS Suisse