BDS Suisse soutient l'initiative intitulée « Pas d’exportations d’armes vers les pays en guerre civile »

15.09.2018

Categories: Embargo militaire

Aujourd’hui déjà, la Suisse exporte des armes dans des pays impliqués dans la mort de nombreuses victimes civiles. L’Arabie saoudite, par exemple, est coresponsable de la mort de plus de 6000 enfants dans la guerre civile au Yémen. L'exportation est également destinée à Israël : bien que l'exportation d'armes ait été limitée après l'attaque israélienne contre le Liban en 2003, la Suisse fournit encore du matériel de guerre à l'armée israélienne sous la forme de biens dits à double usage et de biens militaires spéciaux.

Cela ne suffit pas au lobby des armes suisse, qui veut désormais livrer sans limite du matériel de guerre dans des pays en guerre civile et des États qui oppriment des populations entières par la force militaire. C’est inacceptable !

Une coalition d'organisations, dont BDS Suisse, cherche donc à rassembler 25'000 personnes prêtes à récolter 4 signatures contre cette décision scandaleuse. Si cet objectif est atteint, nous lancerons ensemble une initiative de rectification ! Cette thématique est brûlante : nous avons récemment appris que les milices de l’État islamique utilisaient des grenades produites par l’entreprise suisse RUAG. Et au lieu d'imposer – comme l'exige Amnesty International – un embargo militaire à l'Etat d'apartheid d'Israël, la Suisse veut encore alléger les restrictions – déjà très faibles – à l'exportation d’armes. Il est temps de mettre fin à ce scandale !

Aidez-nous à faire que l’initiative aboutisse rapidement en récoltant vous aussi 4 signatures : www.initiative-rectification.wecollect.ch

C’est en luttant ensemble que nous pouvons éviter une aggravation supplémentaire des conflits internationaux, des guerres civiles et des répressions militaires internes !

Un grand merci pour votre soutien !

P.S. : Tu trouveras notre appel sur le lien suivant : www.initiative-rectification.wecollect.ch/

Retour

© BDS Suisse