Des artistes contre la collaboration militaire avec Israël

02.10.2014

Categories: Boycott culturel

Plus de 640 artistes et acteurs culturels de toute la Suisse demandent à la Confédération de suspendre toute collaboration militaire avec Israël.

Plus de 640 artistes et acteurs culturels de toute la Suisse publient ce mardi, dans le journal Le Courrier, une Déclaration qui condamne les crimes de guerre commis cet été, pendant 50 jours de bombardements israéliens sur la bande de Gaza. Le texte appelle le Conseil fédéral, à suspendre toute coopération militaire avec l'État israélien et à annuler la commande d'un lot de drones militaires Elbit H-900, qui après avoir été testés à Gaza, devraient servir au renseignement suisse pour surveiller sa propre population.

 

Le texte et les signatures sont publiées sur le site du journal Le Courrier, à Genève :  http://lecourrier.ch/declaration2014

Le texte peut être consulté en anglais, en arabe, en allemand et en italien à cette adresse  http://culturesuissegaza.over-blog.com/

Choqués par les actes commis par l'armée israélienne contre la population palestinienne enfermée dans bande de Gaza, des centaines de personnalités du monde de la culture ont mobilisé dans ce texte leur conscience de citoyens actifs dans la vie publique. Les signataires demandent à la Suisse, pays Dépositaire des Conventions humanitaires, de convoquer sans tarder les États parties à la IVème Convention de Genève relative à la protection de la population civile, et de répondre ainsi à la demande que les autorités de la Palestine ont formulé officiellement le 9 juillet 2014.

Pour les artistes en Suisse, la dernière série de bombardements qu'a subi Gaza pendant 50 jours est un maillon de plus d'une longue chaîne d'horreurs et d'injustices que les gouvernements israéliens imposent aux Palestiniens depuis plus de 60 ans. Le blocus qui, depuis 2007, enferme dans un ghetto hermétique la population de Gaza est à lui seul un crime de guerre, qui maintient en état de crise humanitaire permanente ce territoire à peine plus grand que le canton de Genève.

La conférence de presse a eu lieu à la veille d'une nouvelle session du Tribunal Russell sur la Palestine. Les artistes signataires avaient invité pour l'occasion le journaliste Gianfranco Fattorini, délégué du Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP), pour expliquer les enjeux de cette session spéciale consacrée à Gaza.

Au cours de la conférence de presse, Dominique Ziegler, l'un des initiateurs de la Déclaration, a dénoncé la participation de plusieurs entreprises suisses au développement du drone Elbit H-900. Parmi ces entreprises figure une institution publique, un laboratoire de l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL / ETH-L) spécialisé dans la compression des images en haute définition[1].

En raison de son contenu et du nombre exceptionnel de personnalités qui ont l'ont signé, le texte de la Déclaration est un acte de solidarité sans précédent des artistes en Suisse envers le peuple palestinien, en particulier les acteurs de la vie artistique en Palestine. Les artistes et les travailleurs de la culture en Suisse répondent ainsi à l'appel à la solidarité lancé en juillet dernier par les collectifs palestiniens des arts de la scène[2]. Au cours de la conférence de presse, qui s'est tenue dans les locaux de la Comédie de Genève, l'une des plus importantes institutions culturelles en Suisse, les participants ont dénoncé que les récents bombardements massifs sur Gaza, mais en général l'oppression systématique du peuple palestinien, portent atteinte à la culture palestinienne vivante et à son riche patrimoine culturel. L'archéologue Marc-André a notamment déploré les dommages subis par la Grande Mosquée Omari et d'autres sites historiques. L'historien Jorge Gajardo Muñoz, co-rédacteur de la déclaration, a lancé un appel aux directeurs des institutions culturelles, aux programmateurs, aux curateurs et aux organisateurs de manifestations culturelles à accroître leurs rapports de travail avec les artistes palestiniens et à contribuer ainsi à la survie et la résistance des différentes expressions de la culture palestinienne et à la diffusion des oeuvres de créateurs palestiniens.

Parmi les signataires de la Déclaration figurent les musiciens et chanteurs Pascal Auberson, Michel Bühler, Xavier Dayer, La Gale, Greis, François Lindemann, Xavier Michel et Alizé Oswald (Aliose), Marco Zappa ; les chorégraphes Fabienne Berger, Marco Berrettini, Laurence Yadi et Nicolas Cantillon, Gilles Jobin, La Ribot et Philippe Saire ; les acteurs et comédiens Julia Batinova, Céline Bolomey, Jean-Alexandre Blanchet, Carlos Leal, Véronique Mermoud, Laurent Sandoz, Gilles Tschudi, David Valère ; les cinéastes Séverine Cornamusaz, Jean-Luc Godard, Fernand Melgar, Anne-Marie Miéville, Francis Reusser, Dominique de Rivaz, Daniel Schweizer, Christoph Schaub, Samir, Andrea Staka, Alain Tanner ; les écrivainsNicolas Couchepin, Laure Mi Hyun Croset, Anne Cunéo, Laurence Deonna, Franz Hohler, Jean-Michel Olivier, Daniel de Roulet ; les metteurs en scène Maya Bösch, Dominique Catton, Alexandre Doublet, Jean Grädel, François Gremaud, José Lillo, François Rochaix, Santuzza Oberholzer, Gisèle Sallin, Dominique Ziegler ; les illustrateurs et bédéistes Cosey, Tom Tirabosco, Zep, Albertine ; les humoristesPascal Bernheim, Laurent Nicolet, Thierry Meury ;les architectes Georges Descombes et Carlos Lopez ; l'archéologue Marc-André Haldimann ; les plasticiennes Carmen Perrin et Muriel Décaillet ; le directeur de la Comédie de Genève, Hervé Loichemol ; le directeur des Urbaines de Lausanne, Patrick de Rham ; la directrice du Forum-Meyrin, Anne Bruschweiler, parmi plus de 640 signataires, dans toute la Suisse.

artistes.suisses.gaza@gmail.com

 


[1] « Schweizer Spitzentechnologie soll Israels Kampfdrohnen aufrüsten », SonntagsZeitung, 13 septembre 2014 http://webapp.sonntagszeitung.ch/read/sz_14_09_2014/nachrichten/Schweizer-Spitzentechnologie-soll-Israels-Kampfdrohnen-aufruesten-14817

[2] « Statement by Palestinian performing art organizations », 17 juillet 2014 http://www.thefreedomtheatre.org/news/36377/ 

Retour

© BDS Suisse