IAW: Pas de pommes de terre d’apartheid dans mon assiette !

02.03.2016

Categories: Boycott consommateur, IAW

IAW: Pas de pommes de terre d’apartheid dans mon assiette!

Chaque année, au cours de la première semaine de mars, une „ Israeli Apartheid Week“ (IAW)  est organisée. Un peu partout dans le monde, différentes actions ont pour objectif de sensibiliser le public à la politique d’apartheid appliquée par l’Etat israélien. Affirmer qu’Israël applique un régime d’apartheid n’a rien de rhétorique ni d’exagéré. Ce terme décrit la réalité actuelle en Israël / Palestine, où l’Etat utilise son système juridique pour imposer des distinctions racistes entre les citoyens et institutionnalise à travers les lois et des résolutions parlementaires une discrimination à l’égard de la population palestinienne.

Dans le cadre de la IAW 2016, BDS Suisse utilise l’exemple des pommes de terre pour illustrer comment fonctionne le régime d’apartheid et dénoncer les graves discriminations contre la population palestinienne. C’est dans ce but il y aura le 5 mars des simultanément dans les villes de Berne, Bâle, Neuchâtel, Genève et Lausanne.

Joinez-vous à une de nos actions! Pour plus d'infos, contactez nous sous contact@bds-info.ch

 

Non merci. Pas de pommes de terre d’apartheid dans mon assiette !

Dans le cadre de la semaine internationale contre l’apartheid israélien, BDS entend sensibiliser l’opinion publique aux discriminations systématiques et institutionnalisées exercées par l’Etat d’Israël à l’égard de la population palestinienne. Ces pratiques constituent un régime d’apartheid. L’interdiction de l’apartheid a été intégrée au droit international coutumier - il s’agit d’une interdiction universelle.

Cette année BDS Suisse a décidé de cibler les pommes de terres israéliennes vendues au mois de mars et avril par MIGROS et COOP. Ces pommes de terre nous fournissent un exemple de différents aspects de cettepolitique d’apartheid.

Apartheid dans l’accès à la terre

Les pommes de terre israéliennes sont cultivées sur des terres dont les habitants ont été violemment expulsés suite à la création de l’Etat d’Israël. La politique israélienne d’expropriation, d’expulsion et de violations des droits fondamentaux des Palestinien-nes continue de nos jours avec l’expulsion des Bédouins de leurs terres dans le Néguev.

Apartheid de l’eau

Les pommes de terre sont cultivées dans le désert du Naqab/Néguev à l’aide d’une irrigation intensive (1000 litres d’eau pour un kilo de pommes de terre) alors que les 1’5 millions d’habitants de Gaza qui se trouve juste à côté sont presqu’entièrement privés d’eau potable. De même les communes palestiniennes du Néguev, majoritairement habitées par des Bédouins, sont systématiquement discriminées quant à l’approvisionnement en eau.

BDS Suisse propose de boycotter les pommes de terres de l’apartheid ainsi que les autres produits israéliens jusqu’à ce que l’Etat d’Israël se soumette au droit international et reconnaisse les droits légitimes du peuple palestinien.

 

Utilisez vous même le flyer, imprimez le et distribuez le devant votre supermarché: flyer en couleurflyer en noir et blanc

Plus d'informations sur la Semaine contre l'apartheid israélien sous apartheidweek.org

Retour

© BDS Suisse