Invitation à Lugano de Tzipi Livni le 28 mai

27.05.2017

Categories: BDS-Arguments, Droit international, Sanctions

Communiqué de presse BDS Suisse

Bâle, 26 mai 2017

Invitation à Lugano d'une ancienne ministre israélienne des Affaires étrangères accusée de crimes de guerre

L’Association Suisse-Israël, a invité Tzipi Livni comme oratrice lors de l’a « journée d’Israël » le 28 mai à Lugano. Tzipi Livni est une politicienne israélienne et ancienne ministre des Affaires étrangères qui a été l’acteur principal de la guerre de 2008/09 dans la bande de Gaza. BDS Suisse condamne fermement l'invitation de ce personnage ainsi que le soutien d'un tel événement par la Banca dello Stato du canton du Tessin.

En tant que ministre des Affaires étrangères, Tzipi Livni, était responsable conjointement de l'opération militaire israélienne "Cast Lead" contre la bande de Gaza entre décembre 2008 et janvier 2009. Au cours de l'attaque israélienne, 1’500 tonnes de bombes ont été lancées dans des quartiers résidentiels de la bande de Gaza. Selon Amnesty International, environ 1’ 400 Palestiniens ont été tués, dont 960 civils, plus de 410 enfants et environ 100 femmes..Les troupes israéliennes ont utilisé des armes qui sont condamnées par le droit international, telles que le phosphore blanc.

Le 19 janvier 2009, sur Israeli Channel 10 News, Livni a déclaré: "Israël a démontré un véritable hooliganisme au cours de la récente opération récente, et c’est ce que j'ai demandé".

Selon le rapport de la Mission d'enquête des Nations Unies sur le conflit de Gaza («Rapport Goldstone»), Israël a peut-être commis des crimes contre l'humanité pendant la guerre. Le rapport rappelle l'obligation internationale des États d'enquêter sur ces allégations et, le cas échéant, de poursuivre les responsables. Des accusations de crimes de guerre ont été déposées contre Livni dans plusieurs pays européens. Les autorités britanniques et belges ont menacé de la détenir et de l'interroger.

Dans ce contexte, il est particulièrement inacceptable que l'invitation de Livni soit par la Banque cantonale du Tessin. Nous demandons que la banque, en tant qu'institution publique, retire son soutien à la Journée suisse-israélienne. Au lieu de donner une plate-forme à une politicienne accusé de crimes de guerre possibles, le canton de Tessin devrait prendre positio pour le respect des droits humaines et du droit international.

Pour en savoir plus:  "Lugano 28 mai, manifestation contre la tenue de l'"Israel Day"

Note

Il faut noter que non seulement le canton du Tessin soutient la Journées Suiss-Israël, mais Livni a même été reçue par le gouvernement tessinois. En effet, Christian Vitta(PLR), chef des finances et de l'économie cantonales, a rencontré Livni le dimanche 28 mai 2017 pour un entretien. Selon Ticino News, la visite doit permettre de nouer de nouveaux liens avec Israël, en particulier dans le secteur des technologies de pointe.

Or, compte tenu du rôle que joue l'industrie technologique de pointe israélienne dans l'occupation, dans les attaques contre Gaza et dans loppression de la population palestinienne en Israël/Palestine, ces tentatives de renforcer la coopération avec Israël doivent être fermement condamnées.

 

Retour

© BDS Suisse