Le lauréat du prix Pulizer 2016 soutient le boycott académique et culturel d'Israël

28.06.2016

Categories: Boycott académiqueue, Boycott culturel

Photo by BeBe Jacobs

L’érudit et écrivain vietnamien Viet Thanh Nguyen, lauréat du prix Pulitzer 2016 pour la fiction, et maître de conférence d’études anglaises et américaines et d’ethnicité à l’université de Californie du Sud, a approuvé le BDS et le boycott culturel et académique d’Israël en soutien des droits des Palestiniens.

« Toujours se souvenir, ne jamais oublier. Ces mots puissants nous obligent à réfléchir tant aux injustices du passé qu’aux injustices du présent. L’une de ces injustices de notre époque dont nous avons du mal à nous souvenir est l’occupation israélienne et la privation des droits des Palestiniens. Pour n’importe lequel d’entre nous qui se sent concerné par la justice, ce qui est impératif est clair : nous devons nous tenir aux côtés de ceux qui sont dépossédés de leurs droits et laissés pour compte, contre le militarisme et l’État » a ajouté Nguyen. 

Nguyen rejoint deux autres lauréats du prix Pulitzer, Junot Diaz et Alice Walker, dans l’approbation de l’appel de la Campagne US pour le boycott académique et culturel d’Israël.

Nguyen est l’auteur de Race and Resistance : Literature and Politics in Asian America (Race et Résistance : littérature et politique dans l’Amérique asiatique) (Oxford University Press – 2002) et du roman The Sympathizer (Le Sympathisant) (Grove/Atlantic – 2015). The Sympathizer a obtenu le prix Pulitzer pour la fiction et le prix Edgar pour le meilleur premier roman des Mystery Writers of America, le prix du premier roman du Center for Fiction, la médaille Carnégie pour l’excellence dans la fiction, de l’American Library Association, un California Book Award, et un Asian/Pacific Americain award pour la littérature dans la fiction de l’Asian/Pacific American Lilbrarians Association. Il a également été finaliste pour le Pen/Faulkner award pour la fiction et le Pen/Robert W. Bingham award pour le Debut Fiction. Le roman est paru sur plus de trente listes du livre de l’année, notamment dans The GuardianThe New York TimesThe Wall Street JournalAmazone.comSlate.comet The Washington Post.

Son livre le plus récent est Nothing Ever Dies : Vietnam and the Memory of War(Rien ne meurt jamais : le Vietnam et la mémoire de la guerre), qui est le serre-livre critique pour un projet créatif dont le serre-livre de fiction est The Sympathiser. Nothing Ever Dies examine comment la guerre dite du Vietnam a été rappelée par de nombreux pays et personnes, des États-Unis aux Vietnam, Laos, Cambodge, et Corée du Sud. Harvard University Press l’a édité en mars 2016. Pour la Kirkus Reviews, le livre est une « réflexion puissante sur la façon dont nous choisissons de nous souvenir et d’oublier ».

 

Source:

aurdip.fr 

Us Campaign for the vademic and Cultural Boycott

 

Retour

© BDS Suisse