Militants dénoncent la participation aux Tables Rondes

23.11.2016

Categories: Boycott culturel

La Bottega, un restaurant à Genève, participe à l'évènement culinaire Tables Rondes à Tel Aviv. Le 17 novembre, des activistes ont protesté devant le restaurant en distribuant un menu qui fait référence à la situation des Palestiniens.

L’évènement des Tables rondes est présenté comme « un dialogue fertile sur la culture, l’économie, et les questions sociales », alors qu'il s'agit en réalité d'une utilisation scandaleuse d’une tradition, consacrée par l’usage, de partage des expériences culinaires, comme un moyen pour blanchir les violations généralisées des droits fondamentaux des Palestiniens, et notamment le droit à la nourriture.

En 2014, les chars d’assaut, avions et navires de guerre israéliens pilonnaient la bande de Gaza assiégée, tuant plus de 2100 Palestiniens, dont plus de 500 enfants, dans le plus récent de ces massacres, devenus tragiquement récurrents. En plus de maisons, hôpitaux, écoles et usines, les attaques israéliennes ont détruit des fermes, serres, puits, vergers, cultures et bétail.

Les recherches de l’organisation israélienne Kerem Navot en Cisjordanie occupée détaille comment Israël utilise l’agriculture pour voler massivement des terres palestiniennes. Depuis 1997, l’agriculture dans les colonies israéliennes, elles aussi illégales, s’est accrue dans la région de 35 %, tandis que les terres agricoles palestiniennes cultivées ont été réduites d’un tiers.

Par conséquent, il ne faut pas être surpris que, comme le rapportent les Nations-Unies, seulement 35 % des Palestiniens vivant sous l’occupation israélienne ont la sécurité alimentaire.

Retour

© BDS Suisse