La campagne palestinienne pour un boycott académique et culturel (PACBI) invite les personnes actives culturellement et les institutions culturelles du monde entier à ne pas collaborer avec les institutions israéliennes du domaine de la culture, et à refuser toute participation à des événements organisés dans ce pays. La scène culturelle israélienne fait partie du dispositif idéologique et institutionnel déniant aux Palestiniennes et Palestiniens leurs droits fondamentaux. Depuis quelques années, Israël mise systématiquement sur les productions culturelles pour occulter sa politique agressive à l’égard des Palestiniennes et Palestiniens, et se donner une image trompeuse de pays tolérant.

Le boycott culturel s’inspire des expériences du mouvement anti-apartheid sud-africain. Cependant, contrairement à la stratégie de l’époque, PACBI rejette le boycott d’actrices et d’acteurs culturels individuels sur la base de leur appartenance à un groupe ethnique, religieux ou national, et désapprouve toute forme de censure, en insistant sur le droit à la liberté d’opinion. La campagne se concentre donc clairement sur un boycott institutionnel.

En Suisse, à l’occasion du Festival Culturescapes Israël en 2011 et du Festival du Film de Locarno, avec sa Carte Blanche dédiée à Israël en 2015, un grand nombre de personnes actives dans le domaine culturel et intellectuel se sont ralliées au boycott. Des prises de position similaires se sont exprimées en protestation contre les agressions militaires répétées envers la Bande de Gaza et le Liban.

 

Articles

  • Lettre ouverte à Eric Truffaz

    02.01.2013

    Le mouvement BDS en Suisse a écrit une lettre ouverte au musicien Erik Truffaz, invité en 2013 au Winter Red Sea Jazz Festival, en Israël, pour lui demander d'annuler sa participation au festival. D'autres musiciens ont déjà pris cette décision, comme le quartet britannique Portico et tout recemment Stanley Jordan. 

    ... lire la suite
  • Lettre ouverte au journal Le Temps

    20.12.2012

    Dans son édition du samedi 1er décembre, le journal « Le Temps », édité à Genève, publie une annonce de l'association Suisse-Israël, qui salue à sa manière l'admission de l'État de Palestine à l'ONU, en accusant le gouvernement suisse de « récompenser la terreur du Hamas ». Réaction de BDS Suisse.

    ... lire la suite
  • Le groupe Palestinien Juthoor annule sa participation aux Rencontres de folklore de Fribourg

    01.07.2012

    L'ensemble palestinien de danse Juthoor, basé à Bethléem, a décidé d'annuler sa participation aux Rencontres de folklore international de Fribourg, en Suisse. Cette décision prive malheureusement le public suisse d'une occasion rare de connaître la culture palestinienne vivante, mais elle est pleinement justifiée dans le cadre de la campagne palestinienne de boycott de l'État d'Israël.

    ... lire la suite
  • Jello Biafra et le boycott culturel

    15.01.2012

    Jello Biafra s’est retrouvé dans la position inconfortable du «briseur de grève» en s’apprêtant à contrevenir au boycott culturel d’Israël. Les milieux alternatifs sont aussi concernés par le boycott culturel d'Israël. Un réseau international baptisé Punks Against Apartheid se charge de le leur rappeler.

    ... lire la suite
  • Affaire Larissa Sansour : le Musée de L'Élysée se libère des crocs de Lacoste

    22.12.2011

    Le mouvement BDS en Suisse salue la décision du Musée de l'Élysée, à Lausanne, d'interrompre l'organisation de l'édition 2011 du Lacoste-Élysée Prize, suite au scandale de l'éviction d'une artiste palestinienne par la société Lacoste, sponsor de l'événement.

    ... lire la suite
  • Press Release Swiss Artists

    30.11.2011

    The Swiss BDS group, supporting the Palestinian Boycott, Divestment and Sanctions (BDS) call, announces that over 150 artists and cultural actors in Switzerland joined to pledge their support to the boycott of Israel, denouncing the apartheid and colonization regime Israel imposes on Palestinians:

    ... lire la suite
© BDS Suisse