La campagne palestinienne pour un boycott académique et culturel (PACBI) invite les personnes actives culturellement et les institutions culturelles du monde entier à ne pas collaborer avec les institutions israéliennes du domaine de la culture, et à refuser toute participation à des événements organisés dans ce pays. La scène culturelle israélienne fait partie du dispositif idéologique et institutionnel déniant aux Palestiniennes et Palestiniens leurs droits fondamentaux. Depuis quelques années, Israël mise systématiquement sur les productions culturelles pour occulter sa politique agressive à l’égard des Palestiniennes et Palestiniens, et se donner une image trompeuse de pays tolérant.

Le boycott culturel s’inspire des expériences du mouvement anti-apartheid sud-africain. Cependant, contrairement à la stratégie de l’époque, PACBI rejette le boycott d’actrices et d’acteurs culturels individuels sur la base de leur appartenance à un groupe ethnique, religieux ou national, et désapprouve toute forme de censure, en insistant sur le droit à la liberté d’opinion. La campagne se concentre donc clairement sur un boycott institutionnel.

En Suisse, à l’occasion du Festival Culturescapes Israël en 2011 et du Festival du Film de Locarno, avec sa Carte Blanche dédiée à Israël en 2015, un grand nombre de personnes actives dans le domaine culturel et intellectuel se sont ralliées au boycott. Des prises de position similaires se sont exprimées en protestation contre les agressions militaires répétées envers la Bande de Gaza et le Liban.

 

Articles

  • Culturescapes Israel - Déclaration des artistes en Suisse

    19.11.2011

    Déclaration des artistes en Suisse en réponse à l'appel des Palestiniens à la solidarité: « Nous refusons d'être complices. »

    ... lire la suite
  • Article du Courrier sur le festival Culturescapes

    14.10.2011

    La controverse qui entoure la tenue en Suisse du festival Culturescapes Israel souligne comme rarement l’imbrication entre art et politique. Déjà employée contre le régime d’apartheid en Afrique du Sud, l’arme du boycott culturel ne fait pas l’unanimité.

    ... lire la suite
  • Culturescapes au Théatre du Vidy à Lausanne

    29.09.2011

    Nos scènes ne doivent pas être une vitrine de l'apartheid et de l'occupation! En Suisse Romande, le festival Culturecapes Israel a démarré au Théâtre de Vidy. Ce spectacle aurait pu rester indépendant, mais la direction de Vidy a fait le choix de le présenter dans le cadre de la plus vaste opération de propagande israélienne jamais organisée dans l'espace culturel suisse.

     

    ... lire la suite
  • Culturescapes : Exposer l'art israélien ne fait pas l'unanimité

    29.09.2011

    Ingérence d’un Etat dans une manifestation artistique ou lien pour atténuer les antagonismes? Culturescapes, cette année, divise.

    ... lire la suite
  • Quizz "hygiène"

    28.09.2011

    Ce flyer vise à interpeler de manière ludique les artistes sur le thème du boycott culturel (Campagne Palestinienne pour le Boycott Académique et Culturel d'Israël ou PACBI) afin de leur faire prendre conscience de l'instrumentalisation que fait Israël de la culture pour laver son image et normaliser l'occupation. En répondant au quizz, les artistes et acteurs culturels sont amenés à réfléchir sur leur propre responsabilité d'artistes, et à prendre position le cas échéant.

    ... lire la suite
  • Apartheidscapes - on n'y va pas!

    27.09.2011

    Le festival "Culturescapes Israel" a officiellement démarre en septembre. Le BDS dénonce depuis des mois une opération de propagande déguisée, destinée à laver l'image d'Israël à l'étranger. On ne nous a pas toujours cru. Des responsables d'institutions culturelles ont refusé nos demandes de rendez-vous et certains nous ont accusé de mélanger injustement l'art et la politique.

    ... lire la suite
© BDS Suisse