La campagne palestinienne pour un boycott académique et culturel (PACBI) invite les personnes actives culturellement et les institutions culturelles du monde entier à ne pas collaborer avec les institutions israéliennes du domaine de la culture, et à refuser toute participation à des événements organisés dans ce pays. La scène culturelle israélienne fait partie du dispositif idéologique et institutionnel déniant aux Palestiniennes et Palestiniens leurs droits fondamentaux. Depuis quelques années, Israël mise systématiquement sur les productions culturelles pour occulter sa politique agressive à l’égard des Palestiniennes et Palestiniens, et se donner une image trompeuse de pays tolérant.

Le boycott culturel s’inspire des expériences du mouvement anti-apartheid sud-africain. Cependant, contrairement à la stratégie de l’époque, PACBI rejette le boycott d’actrices et d’acteurs culturels individuels sur la base de leur appartenance à un groupe ethnique, religieux ou national, et désapprouve toute forme de censure, en insistant sur le droit à la liberté d’opinion. La campagne se concentre donc clairement sur un boycott institutionnel.

En Suisse, à l’occasion du Festival Culturescapes Israël en 2011 et du Festival du Film de Locarno, avec sa Carte Blanche dédiée à Israël en 2015, un grand nombre de personnes actives dans le domaine culturel et intellectuel se sont ralliées au boycott. Des prises de position similaires se sont exprimées en protestation contre les agressions militaires répétées envers la Bande de Gaza et le Liban.

 

Articles

  • Vague de boycotts contre le festival israélien de films LGBT

    01.07.2017

    Une vague de boycotts a frappé le festival israélien de films LGBT: des artistes internationaux répondent à l'appel au boycott culturel demandé par les Palestiniens. Des artistes refusent que leur art couvre les violations graves par Israël des droits humains.

    ... lire la suite
  • Radiohead interpellé par la campagne BDS

    27.04.2017

    Le mouvement BDS a publié un appel adressée à Radiohead en lui demandant de renoncer à participer au concert programmé à Tel-Aviv le 19 juillet prochain. Il est signé par des artistes et activistes de haut rang tels Roger Waters, Thurston Moore, les cinéastes Ken Loach et Mike Leigh, l’actrice Julie Christie et l’archevêque sud-africain Desmond Tutu.

    ... lire la suite
  • Ce que cache la Gay Pride de Tel Aviv

    26.04.2017

    La Tel Aviv Pride 2017 prétend célebrer la diversité, mais sous l'arc-en-ciel, Israël cache 69 ans d'ocupation, de colonialisme et d'apartheid. Ne laissez pas faire! Boycottez la Tel Aviv Pride 2017, c'est ce que les queers et militants solidaires palestiniens appellent le "pinkwashing".

    ... lire la suite
  • Hommage à John Berger au FIFDH

    21.03.2017

    Intervention au nom de BDS Genève, à la soirée Tribute to John Berger, au Festival du film et Forum international sur les droits humains (FIFDH), Genève, vendredi 17 mars 2017. John Berger a décrit son soutien au boycott culturel comme un « moyen pour ne pas rester silencieux ».

    ... lire la suite
  • Le PACBI pleure la perte de John Berger

    12.01.2017

    La Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël (PACBI) pleure la perte de l’auteur vénérable et du critique d’art de renommée mondiale, John Berger, dont l’engagement pour la justice a été inébranlable. En tant qu’artiste, auteur, philosophe et critique d’art célèbre, Berger était en 2006 l’une des premières personnalités culturelles à rejoindre le mouvement de BDS.

    ... lire la suite
  • Militants dénoncent la participation aux Tables Rondes

    23.11.2016

    La Bottega, un restaurant à Genève, participe à l'évènement culinaire Tables Rondes à Tel Aviv. Le 17 novembre, des activistes ont protesté devant le restaurant en distribuant un menu qui fait référence à la situation des Palestiniens.

    Vous pouvez voir la vidéo de l'action ici.

    ... lire la suite
© BDS Suisse