Pour le maintien du régime illégitime israélien, le recours massif à la violence militaire joue un rôle capital. En dépit des violations du droit international et des droits humains et du non-respect systématique du droit humanitaire international par Israël, de nombreux Etats maintiennent leur coopération militaire avec ce pays. Pour l’économie israélienne, l’industrie d’armement et de sécurité constitue un pilier essentiel. L’expertise de ce secteur, invoquée comme argument de vente, est principalement acquise par les opérations de répression exercée contre les Palestinien·ne·s. La société civile palestinienne appelle donc à un embargo militaire généralisé à l’égard d’Israël.

Malgré le bilan humanitaire dramatique d’Israël, la Suisse entretient des relations étroites avec l’armée et l’industrie d’armement et de sécurité israéliennes. Cette attitude de la Suisse entre en contradiction avec ses engagements internationaux. Nous exigeons la cessation de toute coopération militaire et scientifique avec l’armée israélienne, et avec les entreprises publiques et privées du secteur de l’armement et de la sécurité en Israël. Nous contestons en particulier l’achat de six drones de type Hermes 900 de l’entreprise Elbit Systems destinés à l’armée suisse, les opérations de contrepartie prévues dans ce contexte par des firmes suisses et l’achat de technologies de surveillance de l’entreprise israélo-américaine Verint pour les polices cantonales suisses.

Articles

  • Les rapports entre les Etats-Unis et Israël (vidéo)

    17.01.2018

    Vidéo d'un exposé de Shir Hever (en anglais). Ce chercheur indépendant et journaliste développe de manière limpide l'histoire des rapports entre les Etats-Unis et Israël depuis 1948. Il souligne notamment l'importance croissante de l'industrie de l'armement dans les rapports entre les deux pays.

    ... lire la suite
  • Visite sur les hauteurs du Golan met en évidence la coopération suisse avec l'armée d'occupation

    05.11.2017

    Dans le cadre de l'achat des drones israéliens du fabricant Elbit Systems, les délégations de l'armée suisse ont visité plusieurs fois les hauteurs du Golan occupé par Israël. Maintenant, un porte-parole de l'armée a dit que c'était une erreur de communication. Cependant, cet incident est pas une erreur, il montre clairement que par ses relations militaires et autres avec Israël, la Suisse normalise systématiquement les violations du droit international et des droits humains que commet Israël. La Suisse se rend ainsi complice de la situation permanente d'injustice que fait régner ce pays et de l'impunité dont il jouit.

    ... lire la suite
  • Israël, complice des génocides

    06.10.2017

    L'Etat d'Israël envoie des armes à la Birmanie, qui est en train de perpétrer un nettoyage ethnique. Il s'est avéré que pendant les années 1990, le gouvernement de Rabin, de peres et du Meretz vendait des armes aux gouvernements génocidaires du Rwanda et de Serbie.

    ... lire la suite
  • L'Etat policier, tel qu'exporté par Israël

    26.09.2017

    "Israël a réussi à faire de 50 ans de résistance palestinienne contre l’occupation une petite entreprise, et vend maintenant le concept d’état policier au monde entier", souligne l’opposant israélien Jeff Halper, qui appelle le monde à ne pas s’aligner sur ce modèle de terrorisme d’Etat.

    ... lire la suite
  • Israël et son tourisme de guerre

    26.08.2017

    Dans une académie militaire israélienne les touristes peuvent faire semblant de tuer des Palestiniens dans des "camps d'entraînement". Faire semblant de tuer des Palestiniens: une distraction qui a évidemment des buts politiques

    ... lire la suite
  • L'armée française dit non aux drones israéliens

    12.01.2017

    Communiqué BDS France: Le drone israélien Skylark d’Elbit Systems n’a pas été choisi par l’armée française ! BDS France s'est activement mobilisé contre ce projet dans le cadre d'une campagne pour l'embargo militaire d'Israël.

    ... lire la suite
© BDS Suisse