Étant membre de fédérations sportives internationales Israël participe aux compétitions ; de ce fait, sa politique contraire au droit international est implicitement tolérée et récompensée. L’occupation et l’apartheid ont des effets dévastateurs sur le sport palestinien et créent une situation intolérable tant pour les athlètes que pour les supporters. Cela est en contradiction avec le fair play et le respect que prônent les fédérations sportives.

Le boycott des événements sportifs auxquels Israël participe officiellement ainsi que les manifestations qui ont lieu en même temps devant les lieux où se tiennent ces événements signalent clairement que nous n’acceptons pas la politique raciste et discriminatoire d’Israël. En Suisse, à plusieurs occasions, des actions ont été organisées lors de matchs de football auxquels participait Israël. Rappelons par exemple l’action spectaculaire de Bâle, où pendant quelques minutes des activistes ont dominé le terrain de jeu avec leurs banderoles, ou la manifestation organisée pendant le congrès de la FIFA à Zurich, où des activistes ont perturbé le discours du Président Sepp Blatter.

BDS Suisse appelle les fédérations sportives telles que la FIFA à exclure Israël des compétitions internationales aussi longtemps que ce pays pratiquera la discrimination systématique des sportifs/ives palestinien·ne·s.

Articles

  • FIFA: le vote sur les colonies israéliennes a été écarté

    14.05.2017

    Les Palestiniens accusent le président de la FIFA, Gianni Infantino, de corruption et de népotisme après qu’il a bloqué la motion de l’Association palestinienne de football au Congrès de la FIFA d’aujourd’hui. La motion demandait que l’Association israélienne de football se mette en conformité avec les statuts de la FIFA en excluant les clubs de football basés dans les colonies illégales sur la terre palestinienne occupée.

     

    ... lire la suite
  • Tell FIFA: Red Card Israel

    28.04.2017

    Des appels s'élèvent avant le 67ème Congrès de la FIFA pour que l'organisme de direction du football mondial expulse les clubs de footbal israéliens installés dans les colonies illégales israéliennes. Des organisations qui représentent des millions de personnes lui ont envoyé une lettre ouverte.

    ... lire la suite
  • Des parlementaires demandent à la FIFA d'exclure 6 équipes israéliennes

    28.03.2017

    Une trentaine de conseillers nationaux de différents partis ont envoyé une lettre au patron de la FIFA, le Suisse Gianni Infantino, exigeant l'exclusion du championnat israélien six équipes provenant des Territoires occupés.

    ... lire la suite
  • La FIFA plie face aux pressions israéliennes

    17.03.2017

    Suite à la résolution portée  par le Conseil de sécurité de l’ONU condamnant la colonisation israélienne dans les territoires palestiniens occupés par Israël, la Fifa devait se prononcer en janvier 2017 sur le sort des six clubs de colonies israéliennes. Selon les groupes de défense des sroits humains, la participation de ces clubs de colons à des compétitions constitue une violation du droit international.

    ... lire la suite
  • France: lettre ouverte au président de la Fédération française de football

    09.10.2016

    BDS France a publié une lettre ouverte au président de la Fédération française de football (FFF), une des nombreuses réactions à niveau international demandant l'exclusion de la Fédération israélienne de football suite à un lourd dossier de plaintes présenté par la Fédération palestinienne.

    ... lire la suite
  • Mobilisation BDS réussie à Saint Etienne contre l'équipe raciste du Beitar

    28.08.2016

    Le 25 août alors que l’ASSE s’apprêtait à rencontrer son adversaire israélien, 300 personnes se sont rassemblées à Saint-Etienne pour protester contre la présence du Beitar Jérusalem dans le cadre des barrages de l’UEFA Europa league. Réunis pour alerter sur la politique raciste et colonialiste du gouvernement israélien, les militants BDS ont insisté sur la nécessité de porter le message des Palestiniens à travers la campagne BDS.

    ... lire la suite
© BDS Suisse